Qu’est-ce qui est déductible des impôts sur revenu ?

Qu’est-ce qui est déductible des impôts sur revenu ?

Les impôts sur revenus sont payés en fonction de votre salaire. Néanmoins, certains frais qui vous sont payés ou remboursés mensuellement peuvent accroître les frais que vous devez payer comme impôt. Heureusement, la loi prévoit certaines dispositions afin de vous alléger la tâche. Il existe ainsi certains frais que vous pourrez déduire. Découvrez-les donc !

Les frais de repas

En effet, lorsque vous êtes travailleur indépendant ou salarié, vous pourrez bénéficier des frais de repas. Cependant, ces frais ne vous sont payés par votre employeur que lorsque vous prenez un repas très loin de chez vous dans un but professionnel. La plupart du temps, vous prenez un repas loin de chez vous à cause d’horaires très serrés : vous n’avez pas le temps de rentrer prendre votre repas par exemple.

A découvrir également : Entamer une reconversion professionnelle : mode d'emploi

Cependant, il faut remplir d’autres conditions afin de pouvoir profiter des frais de repas. Si ces frais vous sont dus, la loi a néanmoins fixé des taux de remboursement précis. Ainsi, lorsque vos frais de repas vous sont remboursés, ils augmenteront sans doute votre salaire. Vous devez ainsi donc en payer l’impôt. Heureusement, vous pourrez déduire les frais de repas dans certaines proportions.

Les frais de pension

Lorsque vous versez des frais de pension suite à un divorce et que votre enfant n’est pas à votre charge, vous pouvez les déduire de vos impôts. En effet, que ce soit une décision juridique ou non, les frais de pension sont totalement déductibles des impôts lorsque vos enfants sont encore mineurs. Cependant, la pension alimentaire déductible est plafonnée. Lorsque vos enfants deviennent majeurs, les frais de pension déductibles sont limités à 5698 euros par an. Cela signifie par exemple que lorsque vous en donnez plus, vous paierez un impôt sur la différence.

A lire également : Comment archiver vos documents

Outre les pensions alimentaires versées à vos enfants, que vous n’avez pas à charge, celles versées à votre partenaire ou ex-conjoint (sous décisions juridiques) sont également déductibles. Par ailleurs, si votre enfant, partenaire ou ex-partenaire font partie de votre régime fiscal : c’est-à-dire à votre charge, les différentes pensions versées ne sont pas déductibles.

Dans l’immobilier

L’immobilier est un secteur en pleine expansion qui attire plusieurs investisseurs. Cela peut s’expliquer par la fiscalité plus ou moins avantageuse. Ainsi, les propriétaires de bien peuvent déduire certains frais de leurs impôts. Il s’agit entre autres des :

  • Frais liés à l’entretien des biens ;
  • Frais de réparation et d’amélioration du logement ;
  • Frais de gestion et de garde ;
  • Les primes d’assurance ;
  • Les intérêts sur emprunt ;
  • Charges de copropriétés, etc.

Pour les professionnels non-salariés

En particulier, pour les professionnels non-salariés, la majorité des dépenses effectuées dans un cadre professionnel est déductible. Ainsi, des frais de personnel, de repas individuel, de loyer, les frais de transport et de loyers, sont déductibles.

Lorsque vous arrivez également à justifier les frais de réception, et ceux de fournitures, d’acquisition de matériels, vous pouvez également les déduire. Néanmoins, les matériels acquis ne doivent pas excéder 500 euros.

Les frais de scolarités

Ils peuvent être déductibles à hauteur de 61 euros lorsque vos enfants sont au collège. Dans le cas du lycée, vous pourrez déduire jusqu’à 153 euros contre 183 euros pour les études supérieures.

Show Buttons
Hide Buttons