Comment écrire une lettre de démission sans préavis ?

Ouvrir sa propre entreprise, partir en voyage, suivre son conjoint dans un autre pays, trouver un contrat à durée déterminée, ce sont autant de raisons pour lesquelles un salarié peut décider de démissionner. Dans la plupart des cas, il est impératif de respecter un délai de préavis.

Toutefois, il est possible de déroger à cette règle dans certaines conditions bien précises. Vous désirez quitter votre emploi sans avoir à effectuer la période de préavis ? Voici ce que vous devez savoir sur ce cas de dispense de préavis pour démission, et aussi comment rédiger la lettre de démission sans préavis.

A découvrir également : Qu'est-ce qu'un type de structure ? Les différents types

Les spécificités de la lettre de démission sans préavis

Pour réussir l’écriture de votre lettre de démission sans préavis, il est important de comprendre les spécificités d’une telle missive. Une lettre de démission est un document officiel qui vous permet de prévenir votre employeur de votre décision de rompre le contrat qui vous lie. Ce contrat peut être à durée déterminée (CDD) ou à durée indéterminée (CDI). Le protocole normal demande à ce que vous l’informiez à l’avance de votre volonté de démission, sous un délai de préavis.

Le préavis est le délai qui coule entre le moment où le salarié informe sa hiérarchie de sa décision, et le moment effectif où il quitte l’emploi. Le temps de préavis est calculé en fonction de plusieurs paramètres comme le statut du salarié, son ancienneté, les clauses du contrat de travail ou encore la convention collective.

A découvrir également : Quels sont les critères permettant de classer les entreprises ?

Toutefois, il est bien possible d’émettre une lettre de démission sans forcément tenir compte d’un préavis. Celle-ci doit juste faire fi de la période de préavis, et demander un arrêt de travail quasi-immédiat. En comprenant ces deux notions de lettre de démission et de délai de préavis, vous pouvez mieux rédiger votre lettre de démission sans préavis dans les conditions et normes requises.

Les conditions pour écrire une lettre de démission sans préavis

La rédaction d’une lettre de démission sans préavis ne se fait pas sur un coup de tête. Pour quitter un emploi, que ce soit en contrat à durée déterminée (CDD) ou en contrat à durée indéterminée (CDI), il y a des conditions à respecter afin que la demande puisse être légitime.

Les conditions de rédaction d’une lettre de démission sans préavis dans le cas d’un CDI

En CDI, la démission est une initiative du salarié pour rompre son contrat de travail. Le délai de préavis en CDI peut être dispensé :

  • pour les salariées qui sont enceintes et dont la grossesse a été déclarée par un médecin ;
  • pour les salariés demandant une démission à la fin des congés pour entreprendre une autre activité, mais sous réserve de prévenir l’employeur au moins quinze jours avant l’échéance des congés ;
  • pour un journaliste qui invoque un changement notable dans l’orientation de son journal, un changement qui soit de nature à porter atteinte à son éthique professionnelle.

Il est alors tout à fait possible d’écrire une lettre de démission en CDI sans préavis.

Les conditions de rédaction d’une lettre de démission sans préavis dans le cas d’un CDD

La démission dans le cas d’un CDD est un peu complexe, car suivant les clauses du contrat, le salarié doit impérativement travailler jusqu’à la fin de la période de travail indiquée dans son contrat. Ainsi, pour qu’une démission sans préavis soit accordée en CDD, il faut que :

  • le salarié et l’employeur prennent la décision d’un commun accord ;
  • la démission ait pour objet une embauche en CDI avec un justificatif à l’appui ;
  • le salarié soit inapte à son travail, et cela justifié par un médecin.

Par ailleurs, les mêmes cas de dispense de préavis par droit en CDI sont aussi valables en CDD. Aussi, une négociation avec l’employeur est possible, avant de passer à la rédaction du contenu de la lettre de démission sans préavis.

Le contenu d’une lettre de démission sans préavis

Une lettre de démission sans préavis n’est pas régie par une quelconque législation. De ce fait, son contenu est tout à fait libéral et ne respecte aucun formalisme. Néanmoins, dans la majorité des cas, on retrouve des éléments très récurrents, que tout bon rédacteur de lettre de démission doit faire figurer dans son courrier.

Une lettre de démission fait mention de l’identité, des coordonnées du salarié ainsi que le poste qu’il occupe au sein de l’entreprise dont il mentionne également le nom. Elle doit également contenir l’objet et la date d’émission du courrier. La date de début du contrat de travail et la date de fin du contrat de travail souhaitée peuvent être évoquées dans la lettre. La signature de la missive est une pratique courante.

écrire une lettre de démission sans préavis

En dépit de ce contenu classique d’une lettre de démission sans préavis, chaque salarié désirant quitter son emploi pour un avenir meilleur, peut ajouter d’autres informations jugées utiles. Il peut s’agir d’un énoncé des diverses raisons de cette demande de démission. Vous pouvez donc rédiger une lettre de démission sans préavis pour raisons personnelles ou une lettre de démission sans préavis pour un autre emploi, suivant votre situation. Dans tous les cas, il est impératif de rester professionnel tout au long de votre rédaction.

La rédaction de la lettre de démission sans préavis

Une lettre de démission est un document qu’il faut rédiger avec soin. Il existe plusieurs formats que vous pouvez suivre pour y arriver. Ils sont disponibles sur internet et s’y fier est un atout pour l’acceptation de votre demande. Il est cependant important de savoir qu’il n’y a pas de modèle-type, car la situation de chaque salarié est différente.

De même, vous pouvez confier cette tâche à un professionnel qui maîtrise les contours de la technique de rédaction d’une lettre de démission sans préavis afin qu’elle soit recevable. Il saura vous aider à obtenir une lettre de démission sans préavis personnalisée, adaptée à votre situation.

La lettre de démission sans préavis peut être rédigée par soi-même, imprimé ou manuscrit. En suivant le canevas ci-dessous, vous réussirez à écrire votre lettre.

Mentionner les coordonnées

Qu’il s’agisse d’un CDD ou d’un CDI, les coordonnées ont une grande importance sur une lettre de démission sans préavis. Elles permettent de connaître le demandeur et le récepteur. Pour les mentionner, il faut une disposition précise.

En haut et à gauche de la feuille, vous devez écrire votre nom, votre prénom ainsi que votre adresse. Ensuite, vous descendez en dessous et du côté droit de vos coordonnées, pour mentionner les coordonnées de votre destinataire. Il s’agit :

  • du nom de votre entreprise ou de votre employeur ;
  • du nom du récepteur, c’est-à-dire la personne physique représentant l’entreprise
  • de la fonction (président, gérant, etc.) de cette personne physique ;
  • de l’adresse administrative de l’employeur, c’est-à-dire le siège social de l’entreprise.

Toutes ces informations représentent les cordonnées.

Écrire l’objet de la lettre

L’objet de la lettre de démission est la mention de la raison pour laquelle vous avez écrit la lettre. Logiquement, c’est pour une démission et pour la rupture d’un contrat. Cette mention peut paraître superflue, mais elle est importante pour permettre à votre employé de savoir au premier abord la raison de votre lettre.

L’objet d’une lettre de démission sans préavis est mis au-dessus du corps de texte, sur le même alignement que vos coordonnées personnelles.

Rédiger le corps de la lettre

Le corps de la lettre est la partie dans laquelle vous dites tout ce qu’il y a lieu de dire. Dès la première phrase de votre missive, n’hésitez pas à indiquer de façon claire et nette votre décision de démissionner de votre poste. Précisez la date de votre prise de service ainsi que le poste que vous occupez au sein de l’entreprise.

Vu qu’aucune justification ne doit vous être demandée, vous avez le libre choix de la mentionner ou pas. Inscrivez dans votre lettre toutes les informations que vous désirez, tout en restant professionnel jusqu’au bout.

En ce qui concerne la dispense du préavis, votre lettre doit clairement la mentionner. Vous pouvez utiliser une formule telle que :  » Par la présente, je sollicite votre accord pour quitter mon emploi dans votre entreprise, sans respecter le délai de préavis prévu par la réglementation interne applicable  ». Il faut veiller à ce que vos mots ne laissent sous-entendre aucune ambiguïté.

Mettre la date et la signature

La date et la signature viennent en dernière position sur votre page de rédaction. Elles sont inscrites en bas de page, du côté droit. Vous devez écrire la date à laquelle la lettre a été rédigée. Juste en bas, signez votre lettre. Veillez toujours à terminer votre lettre par une formule de politesse.

Les modalités d’envoi d’une lettre de démission sans préavis

Lorsque votre lettre de démission sans préavis est bien rédigée, vous disposez de plusieurs moyens pour l’expédier à votre employé. Sachez que le Code du travail n’a émis aucune disposition spécifique pour la rupture du contrat d’un salarié par ce dernier. Ainsi, il n’y a donc pas de moyen officiel pour envoyer une lettre de démission sans préavis.

Vous pouvez donc librement envoyer votre lettre par courrier simple, par mail ou par dépôt physique. Dans ce dernier cas, il est conseillé de demander un récépissé ou une décharge. Toutefois, si les clauses de votre contrat stipulent une manière particulière de soumission de votre démission, vous devez impérativement passer par ce moyen pour envoyer votre lettre.

Par ailleurs, le moyen le plus fiable pour avoir une preuve de la réception effective de votre lettre de démission sans préavis par votre employeur, est de procéder par courrier recommandé avec accusé de réception.