Calcul up : comment calculer les UP ?

Vous avez entendu parler de UP ? Les UP sont des unités de passage. Elles sont utilisées dans le domaine du bâtiment et de la réglementation concernant la capacité d’accueil d’un lieu. Dégagement, effectif et circulation du public, largeur du passage, locaux en règle… Nous vous disons tout sur le calcul des unités de passage.

Unité de passage : définition

Aujourd’hui, l’accueil du public est réglementé : un effectif doit en effet pouvoir être évacué des locaux suivant une certaine réglementation. C’est ici qu’intervient l’unité de passage.

A lire en complément : Tout savoir sur le délai et les démarches pour une rupture conventionnelle

Une unité de passage est une notion qui est souvent symbolisée par les lettres UP. On trouve ces références dans tous les textes officiels ayant trait à l’évacuation des ERP (établissement recevant du public).

Une unité de passage concerne donc le dégagement d’une entrée / sortie, la largeur du passage, afin de permettre au public de sortir dans les meilleures conditions en cas d’incendie, par exemple.

Lire également : Bail 3 6 9 : le contrat de location de locaux commerciaux expliqué

Le calcul d’une unité de passage sert à évaluer la conformité d’un lieu en matière de sécurité du public. En effet, le public allant dans un ERP doit pouvoir être évacué par un dégagement optimal. Il existe plusieurs types de dégagements, lesquels doivent être en nombre suffisant et de largeur optimale pour qu’un ERP reste en conformité avec la loi.

Dégagements et issues obligatoires

Dans l’enceinte d’un établissement recevant du public, il existe plusieurs issues. Toutes ne sont pas considérées comme des issues de secours. Certaines règles s’appliquent afin qu’un dégagement soit considéré comme une UP (unité de passage). Un dégagement peut contenir plusieurs unités de passage et n’est pas obligatoirement synonyme de 1 UP.

Une unité de passage possède une largeur minimale, qui est fixée en fonction du nombre de personnes étant susceptibles d’emprunter le dégagement. Ainsi, une unité de passage est fixée aujourd’hui à 0,60 mètre, soit 60 centimètres.

Toutefois, si l’ERP ne possède qu’une seule UP, par exemple, ce chiffre est élevé à 0,90 mètre. Dans le cas de 2 UP, ce chiffre correspond à 1,40 mètre. Enfin, à partir et au-delà de 3 unités de passage, on effectue un calcul simple qui permet de connaître la largeur minimale du dégagement / passage.

Quelle est la largeur d’une UP ?

La largeur d’une UP est fixée à 0,90 mètre.

La largeur de 2 UP est fixée à 1,40 mètre.

La largeur de 3 UP est fixée à 1,80 mètre.

Au-delà de 3 unités de passage, le calcul des UP est le suivant :

Multiplication du nombre d’unités de passage par 0,60 mètre

Exemple : nombre réglementaire : 8 UP. Le dégagement doit avoir une largeur minimale de 8 x 0,60 mètre, soit 4,80 mètres.

Comment calculer une unité de passage ?

Pour calculer le nombre d’unités de passage, vous devez impérativement connaître combien de dégagements sont nécessaires et obligatoires dans votre ERP. Les dégagements et les issues obligatoires doivent être présents et calculés en fonction du nombre de personnes qui peuvent être reçues dans l’enceinte de l’établissement. 

Calcul d’une UP en fonction du nombre de dégagements

Retenez que pour un effectif inférieur à 20 personnes dans un ERP, un seul dégagement est nécessaire sur une unité de passage. La sortie devra alors être d’une largeur minimale de 0,90 mètre.

Si l’ERP est destiné à accueillir un effectif compris entre 50 et 500 personnes, alors l’existence de deux dégagements est obligatoire.

Pour tout effectif situé au-dessus de 500 personnes, il faudra compter 1 dégagement supplémentaire par tranche de 500 personnes de plus. On ajoute alors 1 au chiffre obtenu pour obtenir le nombre de dégagements obligatoires.

Par exemple, si l’on prend en compte un ERP avec capacité d’accueil de 1550 personnes, alors il faudra compter 2 dégagements obligatoires (base) + 2 dégagements supplémentaires (500 – 1000 et 1000 – 1500). A ce chiffre, s’ajoute 1 dégagement supplémentaire : l’ERP devra alors posséder 5 dégagements.

Nombre d’unités de passages

Le nombre d’unités de passage se calcule en fonction du nombre de personnes pouvant être accueillies dans le lieu. Si l’établissement peut accueillir 1550 personnes, on arrondit à la centaine supérieure (1600) et l’on enlève les 2 derniers zéros. l’ERP devra alors compter 16 UP , qui devront être réparties sur les 5 dégagements obligatoires de l’établissement.

La personne qui est propriétaire de l’établissement peut alors choisir de créer 3 dégagements de 2 UP, par exemple, et 2 dégagements de 5 UP. Le passage sera ainsi équilibré et l’établissement sera en règle. 

La réglementation et les ERP

Les locaux ne peuvent recevoir du public que si toutes ces réglementations sont respectées. A défaut, un ERP peut tout à fait être fermé sous prétexte que le nombre d’UP n’est pas respecté.

Il est difficilement possible de faire appel des décisions de fermeture des ERP dans le cas d’un manquement à la réglementation concernant les dégagements et les UP, car il en va de la sécurité du public.

Un effectif accueilli dans l’enceinte d’un établissement recevant du public doit en effet pouvoir être sécurisé et évacué en bonne et due forme si besoin. 

A noter : en fonction du nombre d’étages de l’établissement, il faudra prendre en compte le niveau de base et ne pas omettre les niveaux / étages supérieurs.