Etude marché : comment faire l’étude de la concurrence ?

Lorsqu’est lancé le processus de création d’une entreprise, analyser la concurrence est une étape essentielle dans l’étude de marché. Comprendre les caractéristiques de sa concurrence permet en effet d’adapter ses produits ou services et donc de développer une stratégie pertinente. Cette étude est également un moyen d’élaborer un prévisionnel financier et de juger si les objectifs de l’entreprise visés par rapport à un marché précis sont viables ou non.

Comment s’effectue cette analyse de la concurrence ? Quels éléments prend-elle en compte et en quoi sont-ils pertinents ? La lecture de cet article vous donnera toutes les informations utiles à ce sujet !

A lire également : Comprendre les indices de risques industriels : évaluation et gestion

Cibler la concurrence sur son marché

La première étape consiste à définir une zone de recherche en fonction de votre projet d’entreprise. Faire la liste des concurrents à partir d’un quartier ou d’une ville permet d’avoir une vision d’ensemble du niveau de concurrence existant. Le périmètre de recherche peut s’étendre à l’international si cela correspond au projet et aux enjeux du projet.

Il ne faut pas oublier non plus que les concurrents se trouvent également sur le web. De nombreux commerçants fonctionnent grâce à leurs ventes en ligne. C’est pourquoi faire une recherche par des mots-clés pertinents selon le secteur d’activité est important.

A lire aussi : Assurance pro : comment évaluer vos besoins en matière de couverture

Il convient ensuite de différencier les concurrents de votre liste entre ceux qui sont les concurrents directs sur votre marché, et les indirects. Les premiers se caractérisent par le fait qu’ils proposent le même type de produits. Les seconds regroupent sont ceux qui répondent au même besoin que vous mais par un produit ou service différent. Par exemple, une compagnie aérienne et de train sont deux concurrents indirects puisqu’ils proposent tous les deux un service de voyage mais par un moyen de transport différent.

Ces deux types de concurrence sont à prendre en compte dans l’étude de marché afin qu’elle soit la plus fiable possible.

Trier ses concurrents

Après avoir défini à quelle catégorie appartiennent vos concurrents, il faut les classer selon le type de la stratégie adoptée :

  • Ceux qui se positionnent par un choix de stratégie (échelle de prix).
  • Ceux qui mettent en avant une stratégie de différenciation (design, qualité, innovation…).

L’analyse des données

Ce travail effectué, vous pouvez maintenant vous atteler à l’analyse plus poussée de chacun de vos concurrents. Cela consiste à les répertorier dans un tableau en fonction :

  • Du chiffre d’affaires fait sur quelques années (chiffres accessibles grâce au site du greffe du tribunal de commerce).
  • De la notoriété et de la réputation sur le web.
  • Des catalogues mis à disposition détaillant la liste des produits, des offres et des tarifs.
  • De la méthode de distribution, des partenariats.
  • De la stratégie de communication appliquée et les réseaux utilisés.

Il faut bien sûr noter dans le tableau les noms et les sites web des concurrents, leur catégorie directe ou indirecte, ainsi que leurs positionnements et les avantages valorisés.

Analyser la concurrence est bien sûr important mais ce travail ne saurait être complet si vous ne faites pas en plus une analyse des 5 forces de Porter. Cette méthode est très utile pour poser un diagnostic sur ce qui compose un environnement extérieur d’une entreprise. En effectuant ce bilan des forces et des menaces des facteurs externes, vous serez en mesure de les anticiper et les surpasser. Vous connaitrez par la même occasion les faiblesses et les atouts de vos concurrents. Ce sont autant d’éléments essentiels à connaitre si vous souhaiter choisir les meilleures stratégies.

Réaliser un graphique pour orienter ses stratégies

Il est recommandé de faire un graphique rassemblant certaines données sur votre concurrence. Le chef d’entreprise y dispose donc les concurrents directs en fonction du positionnement stratégique choisi et de la gamme de prix. A partir de ce graphique, il lui est possible de trouver son propre positionnement.

En choisissant une stratégie de positionnement adéquate et pertinente à la réalité du marché convoité, l’entreprise peut développer sa ligne de conduite. Cette analyse est une méthode efficace qui permet de cibler ses atouts à valoriser et d’étudier ses potentielles faiblesses.

Ce graphique a également l’intérêt de pouvoir utiliser les données issues d’un benchmark. Cet outil est un moyen efficace de d’examiner le niveau de performance d’une entreprise. Le benchmarck mesure ses résultats économiques et les confronte à ceux des concurrents établis dans un secteur d’activité commun.

 

Analyser les forces et faiblesses de ses concurrents

Une fois que vous avez identifié vos concurrents, il est nécessaire d’analyser leurs forces et faiblesses. Pour cela, une analyse SWOT peut être réalisée.

La matrice SWOT se divise en deux parties : les forces et les faiblesses, qui viennent de l’entreprise elle-même ; et les opportunités et menaces externes à l’environnement global du marché étudié.

Cette analyse permettra donc de déterminer avec précision les avantages compétitifs des entreprises rivales ainsi que leurs points sensibles. Il deviendra alors plus facile pour votre entreprise de travailler sur sa propre stratégie afin d’affronter la concurrence.

De même, cette méthode permet aussi aux chefs d’entreprise de se rassurer quant au niveau concurrentiel réel qu’ils peuvent affronter ainsi que sur leur pouvoir décisionnel.

Cette phase doit être effectuée scrupuleusement afin de ne rien oublier ou sous-estimer dans l’étude approfondie des acteurs du marché. Suite à cette première prise de connaissance exhaustive du marché…

Identifier les opportunités et menaces du marché grâce à l’étude de la concurrence

… Il est temps de passer à la deuxième étape : l’identification des opportunités et menaces qu’offre le marché en question. Cette analyse permettra de connaître les différentes tendances qui influencent le marché et donc d’y adapter sa stratégie.

Les opportunités représentent toutes les situations que votre entreprise peut exploiter pour accroître ses parts de marché ou son chiffre d’affaires. En revanche, les menaces sont toutes les situations susceptibles de nuire au développement commercial de votre société.

Pour identifier ces opportunités et menaces, vous pouvez utiliser plusieurs méthodes telles que l’analyse PESTEL. Cette démarche se divise en différents aspects tels que la Politique, l’Economie, la Société, la Technologie mais aussi l’Ecologie et le Légal.

Cette méthode permet ainsi d’avoir une vue globale du marché étudié afin d’en déterminer les éventuelles opportunités ou menaces environnementales (réglementations européennes par exemple), politiques (changements gouvernementaux), économiques (crises financières), etc.

En identifiant ces éléments clés grâce à cette analyse exhaustive des risques liés au contexte économique actuel, vous serez alors en mesure de prendre des décisions plus justifiées quant aux orientations futures à donner à votre entreprise.