Le salaire moyen d’un agent de maîtrise en France

Semblable à celui des cadres, le statut d’agent de maîtrise correspond à un salarié dont la fonction principale est de veiller à l’exécution des missions réservées à son équipe de travail. En fait, l’agent de maîtrise est la pièce de transmission entre le cadre et le personnel ouvrier. C’est lui qui s’occupe du bon déroulement de l’ensemble des opérations sur le terrain. Mais combien gagne-t-il en moyenne par mois ? Trouvez dans cet article, quelques informations utiles sur le salaire moyen d’un agent de maîtrise en France.

Quel est le salaire moyen d’un agent de maîtrise ?

Divers paramètres permettent de définir la rémunération d’un agent de maîtrise, surtout son échelon ainsi que le secteur dans lequel il exerce : public ou privé.

A lire aussi : Création d'entreprise : les étapes incontournables

le salaire d’un agent de maîtrise dans la fonction publique

Tout d’abord, il convient de préciser que l’agent de maîtrise devient agent de maîtrise principal après des années d’exercice. Au cours de sa carrière, ce fonctionnaire peut alors gravir 13 échelons .

Voici ci-dessous les rémunérations moyennes convenant à chaque échelon pour un agent de maîtrise « ordinaire » :

A voir aussi : Freelance IT : un métier prometteur de belles rémunérations

  •   1 : 1540 euros ;
  •   2 : 1560 euros ;
  •   3 : 1580 euros ;
  •   4 : 1610 euros ;
  •   5 : 1660 euros ;
  •   6 : 1710 euros ;
  •   7 : 1780 euros ;
  •   8 : 1830 euros ;
  •   9 : 1880 euros ;
  •   10 : 1940 euros ;
  •   11 : 2010 euros ;
  •   12 : 2090 euros ;
  •   13 : 2190 euros.

Par ailleurs, il y a 10 échelons pour l’agent de maîtrise principal :

  •   1 : à peu près 1610 euros ;
  •   2 : à peu près 1660 euros ;
  •   3 : à peu près 1730 euros ;
  •   4 : à peu près 1810 euros ;
  •   5 : à peu près 1890 euros ;
  •   6 : à peu près 1970 euros ;
  •   7 : à peu près 2020 euros ;
  •   8 : à peu près 2090 euros ;
  •   9 : à peu près 2190 euros ;
  •   10 : à peu près 2310 euros.

le salaire d’un agent de maîtrise dans le privé 

Le salaire d’un agent de maîtrise qui travaille dans le privé varient d’un établissement à un autre. Il est défini selon les conventions collectives. Toutefois, il perçoit en moyenne un salaire brut mensuel approximatif compris entre 1 500 et 2 300 euros.

De nombreux critères entrent en jeu dans l’élaboration de ce statut. Il s’agit principalement des qualifications, du niveau d’étude et de la place hiérarchique dans de l’entreprise.

Comment avoir le statut d’agent de maîtrise ?

Tout candidat au métier d’agent de maîtrise doit passer par plusieurs étapes. Il doit d’ailleurs passer différents concours d’entrée.

Faire des formations pour devenir agent de maîtrise

Il n’y a pas une formation spécifique pour devenir un agent de maîtrise. Le CAP ou Certificat d’Aptitude Professionnelle est le minimum conseillé pour ceux qui veulent faire ce travail. Avoir ce genre de diplôme technique et professionnel de niveau V permet surtout de passer les concours.

Plusieurs centres proposent des cours de préparation à l’endroit des candidats qui souhaitent passer les concours d’entrée dans la fonction publique. Cette solution s’avère intéressante afin de mieux se préparer aux sujets présentés pendant les examens.

Passer un concours externe pour avoir le statut d’agent de maîtrise

Ces concours d’entrée sont réservés aux candidats justifiant de deux diplômes comme le CAP et/ou BEP (Brevet d’Études Professionnelles). Ils ont alors bénéficié d’une formation technique et professionnelle.

Un concours externe pour devenir agent de maîtrise se passe en 2 étapes. D’abord, le candidat effectue 2 épreuves écrites afin d’évaluer son admissibilité. Chacune d’elles dure environ 2 heures.

Ensuite, le candidat passe une épreuve d’admission durant une quinzaine de minutes. Cette dernière se présente sous la forme d’un entretien.

Passer un concours interne pour avoir le statut d’agent de maîtrise

Le concours interne est réservé aux personnes qui exercent déjà dans la fonction publique, contractuels et agents publics. Les candidats doivent avoir travaillé au minimum 3 ans de service au niveau d’un secteur public le 1er janvier de l’année en cours.