Création d’entreprise : les étapes incontournables

Les français sont de plus en plus nombreux à vouloir se lancer dans cette aventure qu’est l’entrepreneuriat. Cependant, créer son entreprise c’est aussi prendre des risques. Comment mener à bien son projet tout en sécurisant chaque étape du parcours ? C’est bien le niveau de préparation que vous mettrez en place qui vous aidera à réussir votre entreprise.

En anticipant et en travaillant sur les différentes phases de la création de votre projet, vous mettez toutes les chances de votre côté pour assurer son succès. Il faut savoir qu’avoir un bon accompagnement est également important. La plupart des chefs d’entreprise qui ont été correctement conseillé ont pu mener à bien leur projet.

A lire aussi : 3 bonnes raisons d’externaliser ses ressources humaines

Faire le bilan de ses motivations

Faire le point sur ses réelles motivations et sur ses objectifs est le point de départ incontournable pour tout dirigeant qui souhaite se lancer.

Il faut d’abord définir la nature du projet. Que ce soit par la reprise d’une entreprise ou une mise à son compte individuelle ou avec des associés, les formes que peut prendre l’entrepreneuriat sont multiples.

A lire aussi : Comment devenir coach sportif

Votre projet doit correspondre à vos valeurs, à votre caractère et bien sûr à vos compétences. C’est pourquoi il est conseillé de cibler les besoins et les qualités que vous avez afin de pouvoir créer un projet adapté à votre profil. Savoir ce qui vous pousse à créer votre projet d’entreprise sera une force qui nourrira vos motivations sur le long terme.

Evaluer la pertinence de son projet d’entreprise ?

Avoir LA bonne idée pour démarrer son entreprise est plus difficile qu’il n’y parait. En effet, avoir une idée qui vous plait ne suffit pas à ce qu’elle soit à la hauteur des réalités d’un marché. Pour juger de sa pertinence, l’idée doit :

  • être en accord avec vos besoins, vos contraintes et vos valeurs
  • répondre à un manque chez les consommateurs
  • se démarquer des concurrents présents sur le même marché
  • être en phase avec le marché et ses contraintes
  • être réalisable grâce à une équipe compétente disponible

Afin de jauger le potentiel d’une idée, il faut être capable de se mettre à la place du consommateur et d’évaluer toutes les raisons qui l’inciteraient à investir de l’argent dans votre produit ou service et pas dans celui d’un de vos concurrents.

Une fois que le besoin est ciblé, vous pourrez calibrer votre produit en lui ajoutant une valeur adaptée. Cela peut être sa grande disponibilité, son bas prix, sa qualité…

Elaborer son projet d’entreprise

La préparation d’un projet de création passe par le fait d’être capable d’en parler et d’expliquer rapidement quelle est son utilité. Cette étape permet de définir les contours du projet et d’en identifier le cœur. Vous devez pouvoir expliquer ce qui vous a permis d’imaginer votre idée, ce qu’elle apporterait, à qui le produit est destiné, comment vous comptez vous démarquer des concurrents s’ils existent et ce dont vous avez besoin pour la concrétiser.

Ce sont autant d’éléments qu’il est important d’avoir en tête. Si votre projet n’est pas bien identifié, personne ne pourra alors bien le comprendre et vous soutenir dans sa création.

Créer son business plan

Elaborer un business plan est une autre étape importante de votre parcours. Il sert de support à présenter à vos potentiels associés, investisseurs et à votre banquier. En regroupant les données prouvant sa faisabilité économique, le business plan présente :

  • l’objectif à remplir
  • les résultats de l’étude de marché
  • la stratégie de financement
  • ses objectifs économiques
  • l’équipe à travers ses compétences
  • ce qu’il manque pour continuer le projet

Attention, lorsque l’on dévoile son projet à des personnes extérieures, il y a un risque de se faire voler l’idée. C’est pourquoi il est recommandé de protéger votre projet en déposant un brevet à l’INPI. Il est important de ne pas tout révéler et de faire preuve de discrétion sur certains aspects du projet.

Choisir le statut juridique adapté à son projet d’entreprise

Toute entreprise nécessite un cadre juridique afin de pouvoir exister en bonne et due forme. Il existe plusieurs statuts tels que l’entreprise individuelle, la SASU, la SARL, l’EURL ou encore la microentreprise.

Chaque statut possède ses particularités, ses atouts et ses inconvénients. En fonction de l’entreprise que vous souhaitez créer, certains statuts seront plus adaptés que d’autres. Le patrimoine que vous possédez, le fait d’être seul ou non, le régime fiscal ou la raison sociale de l’entreprise sont autant de question à prendre en compte pour faire son choix.

Trouver des financements pour son projet d’entreprise

Une fois que vous avez choisi le statut juridique qui convient à votre entreprise, il est temps de trouver les ressources financières pour la faire démarrer. Cette étape peut être complexe selon les besoins et l’ampleur du projet.

• L’emprunt bancaire : les banques sont des acteurs majeurs dans le financement des entreprises.

• Le crowdfunding : cette méthode permet de lever des fonds en faisant appel au grand public via des plateformes spécialisées.

• Les investisseurs privés : business angels et capital risque peuvent apporter un soutien financier mais aussi une expertise essentielle pour la gestion de l’entreprise.

Il faut un financement réaliste, prenant en compte toutes les dépenses liées à l’activité ainsi que les éventuels retours sur investissement. Il s’avère souvent nécessaire de recourir à plusieurs types de financements afin d’avoir suffisamment d’argent pour développer son activité. Une bonne préparation et une connaissance approfondie du marché cible aideront grandement dans la recherche efficace des ressources financières nécessaires.

Effectuer les démarches administratives nécessaires à la création de son entreprise

Une fois que vous avez choisi votre statut juridique et trouvé les ressources financières nécessaires pour la création de votre entreprise, il faut se renseigner sur les éventuelles autorisations spécifiques requises pour certains secteurs tels que la santé, le transport ou encore l’alimentation. Une fois toutes ces étapes franchies avec succès, il reste à faire connaître son activité aux clients potentiels grâce à différents canaux marketing tels qu’un site internet professionnel bien conçu et optimisé pour le référencement naturel (SEO), mais aussi via divers supports publicitaires traditionnels tels que des flyers distribués localement ou des annonces dans les journaux spécialisés.