Qu’est-ce que le bilan social en GRH ?

Le bilan social est un document obligatoire pour les entreprises employant 300 salariés et plus. C’est également un outil indispensable pour la gestion des ressources humaines dans une entreprise.

Beaucoup de personnes ignorent encore le potentiel de cet outil de communication des ressources humaines et donc l’exploitent peu. Découvrez ici maintenant ce que c’est que le bilan social en GRH et profitez désormais de ses nombreux avantages.

Lire également : La création d’une entreprise : qu’est-ce qu’on doit savoir ?

Bilan social en GRH : définition

Faisant objet d’une obligation, le bilan social est défini dans le Code du travail suivi de ses recommandations. Ce qu’il faut retenir, c’est que le bilan social est un document produit sous forme de rapport faisant état de la situation sociale d’une entreprise.

Le social ayant rapport avec une collectivité humaine, il s’agit ici donc de la situation de l’ensemble du personnel d’une entreprise. Le bilan social comprend un certain nombre d’éléments avec des indicateurs qui permettent d’analyser l’évolution des ressources humaines de l’entreprise. Un travail qui relève purement du domaine de la RH.

A lire en complément : Comment générer des gains grâce à internet ?

Toute entreprise comptant au moins 300 employés a l’obligation de produire un bilan social annuel. S’il s’agit d’un groupe, la société doit réaliser un bilan social par structure de plus de 300 salariés. Il faut noter qu’en cas de non-respect de cette obligation, l’entreprise est pénalisée. Une poursuite pénale qui peut aller d’une amende jusqu’à une condamnation pour délit d’entrave est prévue à cet effet.

De quoi est constitué le bilan social ?

Le bilan social d’entreprise est constitué de plusieurs données qui sont réparties par chapitre. Il comprend plus précisément 7 principaux éléments, à savoir :

  • l’emploi ;
  • la rémunération ;
  • l’hygiène et la sécurité ;
  • les conditions de travail ;
  • la formation ;
  • les relations et égalités professionnelles.

Le septième élément regroupe les conditions de vie des salariés en lien avec l’entreprise. Le contenu de ce dernier élément est spécifique à chaque entreprise. L’analyse des données de chaque chapitre se fait à base d’indicateurs sociaux.

Quels indicateurs sociaux pour un bilan social ?

Le choix des indicateurs sociaux à prendre en compte dans un bilan social varie en fonction de la spécificité et du secteur d’activité de chaque entreprise. Les indicateurs doivent être bien choisis et doivent permettre de réaliser une comparaison sur trois.

En effet, les indicateurs permettent de développer chacune des thématiques du bilan social en détaillant les actions menées au cours d’une année afin d’améliorer les chiffres au fil des années.

Voici une liste non exhaustive des indicateurs qui apparaissent le plus souvent dans les rapports de bilan social.

Chapitre sur l’emploi

Dans ce chapitre, voici les indicateurs que vous retrouverez souvent : effectifs, nombre de travailleurs extérieurs, embauches, départs, promotions, chômage, handicapés ou encore absentéisme.

Chapitre sur la rémunération

Pour le reportage et l’analyse des données dans ce chapitre, vous aurez besoin des indicateurs tels que :

  • le montant des rémunérations ;
  • la hiérarchie des rémunérations ;
  • le mode de calcul des rémunérations ;
  • les charges accessoires ;
  • la charge salariale globale ;
  • la participation financière des salariés.

La liste n’est surtout pas exhaustive ni standard. Tout dépend de la taille, du secteur d’activité de l’entreprise et beaucoup d’autres éléments.

Chapitre sur l’hygiène et la sécurité

Accidents de travail et de trajet, répartition des accidents par éléments matériels, maladies professionnelles, comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail, etc. Ce sont là des indicateurs sociaux qui apparaissent plus fréquemment dans ce chapitre.

Chapitre sur les conditions de travail

Dans ce chapitre, vous retrouverez les données sur la durée et l’aménagement du temps de travail, l’organisation et le contenu du travail. Les conditions physiques de travail, la transformation de l’organisation du travail, les dépenses d’amélioration de conditions de travail, etc. Ce sont tous des indicateurs à retrouver sous ce chapitre.

Chapitre sur la formation

Il s’agit ici de donner le nombre et la durée de formation professionnelle continue, de congés formation, de contrats d’apprentissage…

Chapitre sur les relations et égalités professionnelles

Vous retrouverez ici les données suivantes : représentants du personnel, information et communication, différends concernant l’application du droit du travail, activités sociales…

Quelle est l’utilité d’un bilan social en GRH ?

Le bilan social permet d’analyser et d’avoir une vue globale sur le climat social d’une entreprise en analysant les conditions sociales de la RH. Il permet de relever les dysfonctionnements et de faire des projections.

C’est un document d’information et de communication accessible aux acteurs internes et externes de l’entreprise. Avec l’aide de cet outil, la DRH suit de près l’évolution de sa politique et dégage des pistes d’amélioration pour accroître la production de l’entreprise.