Les avantages et les inconvénients de la voiture de société

Certaines sociétés laissent à la disposition des employés des voitures pour des déplacements professionnels. Connues sous le nom de « voitures de société », ces véhicules peuvent être aussi utilisés à titre personnel. Alors, que savoir concrètement d’une voiture de société ? Quels sont les avantages d’une voiture de société ? Quels en sont les inconvénients ? Comment financer son acquisition ? Éléments de réponse.

Qu’est-ce qu’une voiture de société ?

Encore appelée voiture de service, la voiture de société est une auto de fonction qu’une entreprise met à la disposition de ses employés pour leurs déplacements. Utilisée à titre professionnel, elle ne peut être conduite que durant les heures de travail et à des fins strictement professionnelles. En fin de journée, elle doit être immobilisée sur le parking de la société. Cependant, les salariés peuvent recevoir de leur employeur l’autorisation d’utiliser la voiture concernée pour des déplacements entre le bureau et le domicile, et vice versa. Le cas échéant, il faudra que l’accord donné soit dûment rédigé par écrit.

A lire aussi : Peut-on vraiment vivre du trading en ligne à domicile ?

Dans le même temps, le salarié autorisé à conduire la voiture doit faire une déclaration de la voiture aux impôts. Pendant que ce dernier y est, il doit préciser que la voiture de service constitue un avantage en nature qui est soumis, bien entendu, à cotisations. Ainsi, le véhicule sera requalifié par les services fiscaux. Le salarié, quant à lui, versera une amende. Par ailleurs, il faut noter que la voiture de service se rapporte généralement aux véhicules techniques et ceux de livraison.

Quels sont les avantages d’une voiture de société ?

La voiture de société présente des avantages aussi bien pour l’employé que pour l’employeur.

A voir aussi : Créer un blog rentable en quelques mois : nos conseils

Les avantages pour l’employé

Dès qu’il est autorisé à se servir de la voiture de société à titre personnel, l’employé est exempt des frais relatifs à son utilisation, tels que les frais d’entretien, de carburation ou encore de contrôle technique. En effet, ces différentes dépenses reviennent à l’entreprise, ce qui constitue d’importantes économies pour l’employé. De plus, au cas où surviendrait une infraction dans le cadre du contrôle technique, les amendes sont à la charge de l’entreprise, du moment où le véhicule porte son nom.

Par ailleurs, sur accord de l’employeur, le salarié a la possibilité d’utiliser la voiture, notamment pour des parcours domicile-bureau-domicile. Ainsi, il sera épargné, du moins durant le temps qu’il a en possession l’auto, de certaines dépenses personnelles. Il peut s’agir des frais de transports en commun ou de carburation.

Les avantages pour l’employeur

L’achat d’une voiture de service présente plusieurs avantages pour l’employeur. En effet, il s’agit d’un choix qui lui allège l’impôt, car toutes les dépenses relatives à la voiture sont déductibles de la somme totale imposable. Il s’agit entre autres :

  • De l’entretien ;
  • De l’assistance ;
  • Du carburant ;
  • De l’assurance ;
  • Des péages.

Toutefois, le montant déduit des amortissements n’est pas statique. Il s’élève par exemple à 18 300 € pour les autos de service particulières dont le taux de CO2 mis est inférieur ou égal à 155 g/km. Quant aux voitures plus polluantes, ce montant est fixé à 9 900 €.

man holding steering wheel

Quels sont les inconvénients de la voiture de société ?

Bien qu’elle paraisse avantageuse, la voiture de société présente quelques inconvénients.

Les inconvénients pour l’employé

Il n’existe aucun inconvénient pour l’employé sauf qu’il sera limité dans l’utilisation de la voiture.

Les inconvénients pour l’employeur

Parmi les inconvénients liés à la voiture de service pour l’employeur, on a :

  • Le prélèvement des amortissements fixés selon l’émission de CO2 de la voiture ;
  • Le caractère irrécupérable de la TVA lors de l’achat de la voiture ;
  • Le paiement de la taxe sur les véhicules de société.

Comment financer son véhicule de société ?

L’achat de la voiture de service peut se faire auprès d’un concessionnaire automobile ou d’un particulier. Cependant, il faut noter que l’entreprise a la possibilité de la louer au cas où elle ne voudrait pas se la procurer officiellement. Quoi qu’il en soit, plusieurs modes de financement existent pour l’achat d’une voiture de société. On a :

  • Le recours à une trésorerie ;
  • La souscription à un emprunt ;
  • La location de la voiture de société.