Quel formation pour développer son entreprise ?

Dans un milieu ultra-concurrentiel, la majorité des entreprises ont pour objectif d’augmenter les parts de leur marché et d’accroître leur chiffre d’affaires. Pour y aboutir, chaque entreprise décide de développer son entreprise. Mais quelle formation suivre pour réaliser ce développement ? Pour en savoir plus, on vous invite à suivre cet article !

Pourquoi développer son entreprise ?

Le développement est un enjeu central pour une entreprise. En effet, cela favorise la réalisation de ses économies d’échelle et l’augmentation de sa capacité à créer de la valeur. En outre, se développer assure le renforcement de ses avantages compétitifs et le pouvoir de négociation accru.

Lire également : Choisir son armoire pour stocker des produits chimiques

Par conséquent, dans une logique d’amélioration permanente, se développer est un objectif essentiel. Sachez également que la source de motivation des dirigeants et de ses employés est basée sur les perspectives de développement.

Les différentes stratégies de développement des entreprises

Afin de développer une entreprise, il existe de nombreuses stratégies permettant de le faire :

A lire aussi : Crédit Agricole Toulouse 31 : comment ouvrir un compte bancaire pro ?

La stratégie de croissance interne

La stratégie de croissance interne consiste au développement des capacités internes dans l’entreprise. Ce sont plutôt les petites et moyennes structures dotées d’une gestion en « bon père de famille » qui sont destinées à cette stratégie.

Afin d’obtenir une place plus confortable sur le marché, la production ou l’acquisition des ressources humaines (savoir-faire commercial, compétences techniques,…) et des actifs (brevets, machines-outils, …) est garantie par cette méthode. Tout en conservant un climat social favorable et en maintenant la santé financière de l’entreprise, l’objectif de cette stratégie est d’augmenter les parts de marché à long terme.

Néanmoins, dans le contexte marqué par une forte innovation ou un secteur dynamique, cette stratégie présente des limites. De plus, c’est une stratégie de développement lente.

La stratégie de croissance externe

Cette stratégie concerne la collaboration inter-entreprises. Cela peut être une association égalitaire, une prise de participation dans une autre société, une fusion de plusieurs sociétés ou un partage d’actifs. Ce type de stratégie est particulièrement fait pour les sociétés qui ont une bonne santé financière et une vraie vision.

Les atouts de la stratégie de croissance externe sont nombreux :

  • L’accélération du développement,
  • L’implantation sur un marché nouveau,
  • La rapidité d’accéder à une position de leader sur le marché,
  • L’acquisition des compétences et des ressources instantanément mobilisables,
  • L’association ou la diversification des activités complémentaires,
  • La diminution de la pression concurrentielle en absorbant des concurrents.

Cependant, cette stratégie présente également des inconvénients :

  • Le risque d’échec des synergies,
  • Le risque de dégradation du climat social,
  • Le risque de sous-évaluation du coût de l’opération,etc.

La stratégie de croissance conjointe

Il s’agit de la mise en place des actions communes dans un objectif de développement partagé par de nombreuses entreprises dont l’offre est concurrente ou complémentaire. En mettant un certain nombre de ressources au service de l’objectif de croissance commun, les entités restent autonomes juridiquement et s’engagent à coopérer.

Les concurrents ne sont pas considérés comme une menace pour cette logique partenariale. Au contraire, celle-ci les voit comme des partenaires. La stratégie de croissance conjointe est plus avantageuse que la stratégie de croissance interne. En fait, c’est une stratégie très intéressante puisqu’elle est moins risquée et plus souple. Enfin, elle favorise la création d’un atout concurrentiel pour les entreprises partenaires. Face à ses concurrents, ces dernières peuvent retrouver une position de force sur le marché.

L’internationalisation

La stratégie d’internationalisation va au-delà des frontières nationales. L’objectif de cette stratégie est la conquête de marchés étrangers.

Il existe trois possibilités qui s’offrent à cette conquête des marchés étrangers. Il s’agit de l’exportation, du partenariat transfrontière et de l’investissement direct à l’étranger. Tout en gardant le contrôle des circuits de distribution et de l’approvisionnement, cette stratégie favorise l’ouverture de nouveaux marchés.

Optez pour la formation Gestion de BGE pour développer votre entreprise

BGE est un établissement de formation qui se spécialise dans la création et le développement d’entreprise depuis 40 ans. Tout au long de votre parcours, des conseillers-formateurs seront à vos côtés. La formation gestion de BGE vous apprendra à piloter la performance de votre entreprise et à mieux l’organiser. Par ailleurs, cette formation peut se faire en présentielle ou  à distance selon votre choix !